Mourir avant de naître, avant de grandir, avant de vieillir...

Se forum est dédié aux parents ayant vécu le drame de la perte d'un enfant.Img, déces in utero, mort subite du nourrisson, accident, fausse couche...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire de MAELAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valérie
Nouveau venu
Nouveau venu


Féminin
Nombre de messages : 5
Age : 45
Date d'inscription : 28/07/2007

MessageSujet: L'histoire de MAELAN   Sam 28 Juil - 14:36

Nous sommes les malheureux parents d'un petit Maëlan né sans vie le 5 janvier 2007 après un diagnostique d'oligo-amnios ( manque de liquide).
Voilà un peu notre histoire :
aux alentours du 15 Aout 2006 je tombe enceinte, après 4 mois infructueux. Bonheur total.
C'est décidé, nous avons trois enfants chacun mais nous allons nous marier et faire un petit trati-d'union pour cette belle famille recomposée.
Le 17 octobre, première échographie, tout va bien.
Le 9 décembre, notre mariage, un mariage de rêve, tout va bien.
Le 14 décembre je fait part de mon inquiétude à mon mari, ça fait deux jours que le bb ne bouge plus vraimment. Il appelle le service de mon gynécologue, on lui dit d'aller d'urgence faire une écho à la maternité. L'interne nous reçoit, met l'échographe en route et rassurés nous voyons immédialtement le coeur de notre bb battre, puis nous l'entendons. Pourtant Alain a un doute : " c'est bizare, on dirait qu'il est tout serré dans sa poche!" Il nous est répondu que c'est assez normal à ce terme là. Nous repartons rassurés, j'éclate en sanglot dans les bras de mon homme, la tension et l'inquiétude s'estompent.
nos amis nous offre un voyage de noce en Tunisie, nous devons partir du 7 au 14 janvier. Zut, la deuxieme echo est programmée pour le 9 janvier. On fait déclaer celle'ci et les secretaires de la maternité, nous trouvent un rendez-vous pour le 26 décembre au matin.
Nous fêtons Noël avec la famille, les enfants sont heureux et nous aussi. Quelques coups de pieds depuis l'écho d'urgence ont fini par nous rassurés complètement. Et puis comme nous le disons au plus petits, dans deux jours on saura si vous aurez un petit frere ou une petite soeur....
Le 26 arrive, nous partons avec entrain, 65 km avalés en chantant et en riant.
Nous sommes dans la salle d'attente, le docteur arrive, je m'instale sur le fauteuil. Le gel est toujours aussi froid. Puis le docteur, tourne, regarde, pousse d'un coté, de l'autre et puis : " Il y a un problème, votre bb ne produit pas assez de liquide, il me faut un autre avis, je vais vous envoyer à Reims." hein? Quoi? Pardon? qu'est ce qu'il dit?
Deux hypothèses, soit la poche est fissurée ou rompue, soit il s'agit d'une malformation dont nous ne connaissons pas les causes.
Je suis hospitalisée, on me fait un prompt test qui annule la these de perte de liquide, je suis rassurée, le bb est au moins bien protégé dans mon ventre. Je sors de l'hopital 4 jours après, avec un rendez vous à Reims pour le 3 janvier 2007.
--------------------------------------------------------------
Evidemment pour sortir il a fallu promettre de rester allongée , ce que je fais bon gré mal gré, mais je pense à mon bb et fais tous les sacrifices pour lui. Nous ne fêtons pas le reveillon de nouvel an, nous restons devant la télé avec les enfants, qui ne comprennent pas pourquoi nous pleurons quand nous entendons les "bonne année, bonne santé". La petite dernière nous dit : "pourquoi on fait pas la fête ?" je lui répond, que maman est fatiguée que bb est coquin et qu'on fera une sortie resto apres le rendez-vous à Reims." Puisque nous sommes surs que l'on va nous aider à soigner notre petit bout. Alain me tient debout en me rappelant qu'il y a encore de l'espoir. Passé minuit je me met à vomir, la tristesse, le traumatisme je pense à ce moment là. Nous avions trouvé sur internet des articles de medecins disant qu'en augmentant l'apport en eau de la mère, on peut aider le bb à augmenter son volume de liquide. Alors, la décision est prise je vais aider mon bb, je bois au moins 3 litres d'eau par jour, avec la satisfaction d'essayer quelqechose pour qu'il ne soit pas tout seul à se battre. L'espoir fait vivre
Le 2 janvier, Maman passe la journée à mes cotés, car alain part à Paris chercher une de nos fille qui est partie avec ma soeur à Noël. Non je ne sens plus de coup de pieds mais, j'ai l'impression de sentir bb se retourner, c'est normal.
Le couperet tombe donc à Reims il est à peu près 10h30 et l’échographe nous montre qu’il n’y a plus aucun mouvement cardiaque de notre bb.

A ce moment là la terre s’ouvre sous mes pieds, mon mari et moi nous écroulons et le gynécologue nous explique comment la suite va se dérouler et les choix que nous avons à faire.

Il est déjà évident pour nous deux à ce moment là que notre bb portera le prénom que nous avions choisi, qu’il figurerait sur notre livret de famille, et qu’il serait donc à jamais le septième enfant de la famille.

Le VSL nous ramène à la maternité de Troyes où l’on me garde, pendant 48h on me donne des comprimés pour préparer le corps, les sages-femmes sont géniales, elles passent des heures à nous expliquer ce qui va se passer.

Vendredi 5 janvier 2007, à 9h30, je prends mes deux premiers comprimés de Cytotec pour déclencher l’accouchement. Les premières contractions arrivent très vite, puis à 14H la sage femme introduit les comprimés directement dans le col pour qu’il murisse. La situation me semble injuste je souffre pour ne rien avoir au bout, ou trouver ma motivation ? je descend en salle de travail vers 15h, les contractions sont de plus en plus fortes et je pleur de devoir mettre au monde mon bb sans vie mon mari me dit alors : « où voudrais tu etre en ce moment ? » et je lui répond : « en Bretagne » et à partir de ce moment là il me dépeins un paysage bien connu, avec les enfants qui jouent dans l’eau, les genêts au vent etc.... je me repose entre chaque contractions. ; à16h on me pose la péridurale, j’ai mal, je suis limite à tomber dans les pommes.

Elle ne fait pas effet à droite, la sage femme rappelle l’anesthésiste qui me réinjecte une dose. Là tout s’enchaine, j’entends mon tout petit me dire : « Maman, vient avec moi, j’ai peur ! » je tourne mes yeux vers mon mari, qui tourne le dos au moniteur, et je vois mon rythme cardiaque descendre à 38bpm. Là je pense : « je m’en vais avec mon bb ». Mais je trouve la force de dire à mon mari : « regarde il faudrait appeler quelqu’un ! »

L sage femme agit très vite et je reviens à un rythme quasi normal assez vite, nous la rappelons car le bb arrive.

Maëlan est né à 17h15, comme tous les enfants nés sans vie, il n’a pas eu droit à un acte de naissance mais à un acte d’enfant sans vie.

Nous avons pu le voir mais pas le toucher car il était trop fragile ( 250g et 25cm)

Nous le pleurons tous les jours, ses obsèques ont eu lieu le mardi 16 janvier puisque le laboratoire d’autopsie avait fini son travail.

Nous sommes arrivés devans la salle mortuaire de l'hopital de Troyes où un employé des pompes funèbres nous attendait. Nous avons été étonnés de voir que déjà des gerbes de fleurs y avaient été déposées à son intention.

Nous sommes rentrés dans la salle où sont petit cerceuil nous attendait, Maëlan n'était pas visible, il était recouvert d'un drap blanc.

Dans son cerceuil l'accompagnaient :
- les dessins des aînés
- les photos de la famille entière prises lors du mariage
- une lettre d'une de nos ainées
- les petits textes qu'Alain avait écrits au tout début de ma grossesse.
- les doudous que nous lui avions déjà acheté.
- Le lapin en peluche que ma soeur lui avait acheté à Noël.
Et le tout petit nid d'ange, que j'avais confectionné, puisqu'il n'existe pas de vêtement pour les tout-petits comme lui.

Nous nous sommes éffondrés, Alain a touché à travers le drap blanc. J'ai eu peur qu'il soulève pour voir, il avait besoin de voir, mais jel'en ai dissuadé. Maëlan est né depuis 11 jours. il ne devait plus être aussi beau qu'à sa naissance. Maman me dit que si Alain avait regardé elle aurait voulu aussi le voir. Mon père est allé cherché le Maître de Cérémonie pour fermer le cerceuil avant qu'ils ne fassent une bêtise.

La Police est venu scellé le petit cerceuil


Alain a trouvé le courage de demander à le porter lui même jusqu'au véhicule. J'ai trouvé ce geste le plus beau qu'il aurait pû faire pour son fils. Je savais mon petit en sécurité dans les bras de son Papa.
Puis nous sommes partis avec le corbillard jusqu'au crématorium.
Effondrés évidemment.
Alain a de nouveau entouré le cerceuil de ses bras afin de l'amener jusqu'a la salle du crématorium. Il était anéanti.
Puis 5 minutes de receuillement avec mes parents, chacun une main sur ce petit cerceuil. Nous y avons déposé 12 roses blanches afin qu'elles partent avec lui, 6 pour nos enfants, une pour moi, une pour le Papa, une pour ma mère une pour mon père et une chacun pour ma soeur et mon beau-frère.
Les autre roses blanches offertes par Maman et notre coussin blanc ont été posées avec.
Puis Alain et mon père son restés derrière le rideau tiré pour la mise en crémation du cerceuil. Maman et moi n'avons pas pû.
Trois quart d'heure de larmes, d'attente et de chagrin ont suffit pour qu'on nous amène l'urne scéllée. C'est une jolie urne blanche de la forme d'un rocher sur lequel dort une colombe.

Je suis remontée en voiture, Alain m'a donné le sac de taffetas bleu dans lequel était rangée la colombe, je l'ai posée sur mes genoux et je me suis sentie comme appaisée, je ramenais mon fils chez nous !!!
A travers les nuages, un rayon de soleil nous a chauffé le visage, Alain me dit : "regarde" et dans ma tête je me suis dit : ça y'est il est arrivé là haut parmis les autres anges.

Chères Mamanges, j'ai eu une pensée pour vos tout- petits que le mien partait rejoindre en regardant la fumée montée au ciel, et j'ai dit à Maman : " il ne sera pas seul, il sont tout plein à l'attendre"

Mon fils, mon amour, j'espère que tu as déjà tes ailes, sers t'en bien

Maëlan, mon tout petit, mon ange tu resteras toujours en moi, tu es une partie de ton père, je te retrouverai dans son sourire, dans ses yeux dès qu’il les posera sur moi. »



Valérie et Alain en Deuil de notre ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 878
Age : 32
Localisation : Dolomieu, isère
Emploi : Aide soignante
Date d'inscription : 25/06/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de MAELAN   Sam 28 Juil - 15:11

Meme si je connais deja ton histoire, ca me fait bcp de peine de la relire, c est telement injust, la vie est bien cruelle mais je suis sure que la haute, maelan est tres heureux avec tout nos petits anges...
Je t'embrasse ma belle et j'espere que dame cigogne ne tardera pa trop a faire son boulo comme il faut!!!!

_________________
Elisa, maman en deuil de notre petit axel né sans vie le 3 Mai 2007 et maman de son petit frere Ylan, né le 3 avril 2008




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parentsendeuil.asianfreeforum.com
christel
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'histoire de MAELAN   Dim 29 Juil - 10:25

ton histire ma vraiment toucher ton mari a fais la plus belle chose qu un papa aurait pu faire toi tu a eu de si belle penser pour ton petit chou et les notres!!

vous avez eu unimmence courage pour quand meme nous raconter votre histoire car cela devait etre dur comme chacune de repenser a notre histoire!!

mille bisous

christelle maman de christopher né mort le 2/07/2006
Revenir en haut Aller en bas
Monangeanais
Les anciens
Les anciens
avatar

Féminin
Nombre de messages : 925
Age : 38
Localisation : Belgique
Emploi : Femme au foyer
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de MAELAN   Dim 29 Juil - 18:58

ton histoire es vraiment touchante.
Je trouve que ton mari , as fait un beau geste en portant lui même le cerceuil de votre ange.
Je trouve que tu es une maman tres courageuse.
Une douce pensée a ton ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mamange-maman.skyrock.com/
phanie
Les anciens
Les anciens
avatar

Féminin
Nombre de messages : 822
Age : 32
Localisation : reims51
Emploi : au foyer
Loisirs : ma petite famille la photo broderie
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de MAELAN   Dim 29 Juil - 19:14

bonjour ma grande
Que la vie est injuste...vous etes des parents tres courageux
Ton mari lui a offert une tres grande marque d 'amour en le portant lui meme!!
Vous pouvez etre fier d avoir pu l accompagner jusqu au bout !!Car malheureusement je ne l ai pas fait et je le regrette aujourd'hui de ne pas avoir été assez forte pour ne pas l avoir enterré!!

courage a toutes votre famille et n hesite pas si tu as besoin de parlé on es la pour t epaulé dans cette epreuve si difficile

bisous

_________________
Maman en deuil de Samantha envolé le 19 decembre 2003 et de Miléna qui a rejoint sa soeur le 17 mars 2008


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://o0Nous-et-nos-anges0o.skyrock.com
sossinette
Nouveau venu
Nouveau venu


Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de MAELAN   Mar 31 Juil - 5:32

Que de courage. Sad
Je suis effondrée en lisant ces lignes. Quelle triste histoire!
Ton homme est vraiment quelqu'un de bien. Il a vraiment fait un très bel acte.
J'espère que vous réussirez à passer à travers, en tout cas, tendres pensées pour vous et votre petit bout, et courage!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
béa73
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 172
Age : 37
Localisation : savoie
Emploi : Aide-Soignante
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de MAELAN   Mar 31 Juil - 11:19

Quelle triste histoire.
Quelle dure épreuve que vous avez à traverser.
Courage.
Tendres pensées pour ton ange...

_________________
béa,co-admin,maman de soutien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
carohenon
Fidele au poste
Fidele au poste


Féminin
Nombre de messages : 342
Age : 38
Localisation : Saint-Hilaire lez Cambrai (59)
Emploi : Mère au foyer
Loisirs : Mes enfants, la danse
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de MAELAN   Mar 31 Juil - 13:07

Quel histoire bien triste!!!
La nature aura vraiment été injuste avec vous aussi.
Lire ces quelques lignes m'a donné les larmes aux yeux, je compatis et partage votre douleur.
Tendres pensées à votre petit Maelan qui est parti rejoindre ma petite poupée.

Je vous souhaite bon courage pour la suite, et tiens à te dire Valérie que tu as un mari formidable.

Gros bisous à vous

Caro, maman de Léa et Noah et mamange de Morgane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://johann.henon@wanadoo.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'histoire de MAELAN   Sam 4 Aoû - 1:13

encore une dure épreuve !! j'ai été très émue en te lisant !
de là haut votre petit ange veille sur vous tous et sera toujours près de vous !

gros bisous
Revenir en haut Aller en bas
BRIGITTR
Nouveau venu
Nouveau venu


Féminin
Nombre de messages : 42
Age : 38
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de MAELAN   Lun 6 Aoû - 13:43

SALUT QU ELLE HISTOIRE C ES TRISTE[/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aufeminin.com/blog/bibi28381
Valérie
Nouveau venu
Nouveau venu


Féminin
Nombre de messages : 5
Age : 45
Date d'inscription : 28/07/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de MAELAN   Jeu 16 Aoû - 21:00

Merci de vos messages de soutien ça fait du bien de les lire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cecile2603
Les anciens
Les anciens
avatar

Féminin
Nombre de messages : 856
Age : 33
Localisation : paris 12 eme
Emploi : preparatrice en pharmacie
Loisirs : ma famille ,la cuisine ,les ballades
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de MAELAN   Lun 20 Aoû - 9:19

triste histoire que te dire a par courage je suis de tout coeur avec toi
la vie n'est pas facilepar moment mais il faut savoir etre forte et relever la tete gros bisous a toi et tendre pensée a ton ange

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cecileetcesamours.skyrock.com/
stefleina
Fidele au poste
Fidele au poste
avatar

Féminin
Nombre de messages : 294
Age : 40
Localisation : blacourt
Emploi : Sans
Loisirs : Chant dans une chorale et lecture
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de MAELAN   Lun 31 Déc - 21:12

ton histoire est bouleversante. Que de frissons en la lisant. Je vous souhaites de trouver le chemin de la sérénité. Une pensée tendresse pour Maëlan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nosbebesetnous.forumpro.fr/index.htm
alexou78230
Je prend mes marques...
Je prend mes marques...


Nombre de messages : 66
Age : 32
Localisation : fréjus
Date d'inscription : 12/02/2008

MessageSujet: Re: L'histoire de MAELAN   Jeu 14 Fév - 12:38

c'est vraiment une histoire bouleversante.

Ton mari est un père extraordinaire et les sentiments que tu exprime à travers ton texte témoigne de l'amour que tu porte à ton fils.

Je te souhaite beaucoup de courage pour la suite entourée de votre petite tribu.

Plein de bisous.

Alexandra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maman de nathan
Nouveau venu
Nouveau venu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 20
Age : 36
Localisation : Québec
Emploi : aucun en ce moment
Loisirs : aucun en ce moment
Date d'inscription : 05/03/2008

MessageSujet: Re: L'histoire de MAELAN   Mer 5 Mar - 22:29

salut valerie, comme sa du etre difficile a vivre.mais moi je nai pas eu le droit a un certificat denfant né sans vie. je comprend pas. et on na pas fait denterremnet ni de funeraille car on ma dit que je ne pouvait pas vu que mon bébé netait pas baptiser et quil etait né sans vie. je suis perdue ai-je été mal renseigner?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitangeperdu.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire de MAELAN   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire de MAELAN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire : la Préhistoire (semaine 1)
» CRPE 2010 : programme d'histoire-géo
» Des soucis en HISTOIRE-GEO-INSTRUCTION CIVIQUE ET MORALE ??? c'est ici !
» mémo sujets histoire geo
» Base 60 (histoire des mathémtatique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mourir avant de naître, avant de grandir, avant de vieillir... :: Notre histoire, votre histoire... Venez toimoigner... :: Déces in utero-
Sauter vers: