Mourir avant de naître, avant de grandir, avant de vieillir...

Se forum est dédié aux parents ayant vécu le drame de la perte d'un enfant.Img, déces in utero, mort subite du nourrisson, accident, fausse couche...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 mon histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
carina
Je prend mes marques...
Je prend mes marques...


Féminin
Nombre de messages : 53
Age : 36
Localisation : val d'oise
Emploi : apprentie comptable
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: mon histoire   Lun 16 Juil - 19:23

voilà,

moi aussi, à mon tour, je vais vous raconter mon histoire.

Tout commence le jour de l'anniversaire de mon papa le 09/10/99. Ce jour là, un ami de ma voisine, me demande s'il peut me laisser quelque chose pour cette dernière qui n'était pas là. C'était un pretexte pour m'aborder. Il m'invite à boire un verre. J'accepte. On apprend à se connaitre, il me plait mais je ne parviens pas à savoir si l'inverse est vrai car il me dépose et ne me laisse pas ses coordonnées, il ne demande pas les miennes non plus...

Le lendemain, il ressonne chez moi, toujours un prétexte bidon, il me propose d'aller faire un tour avec lui. Je demande l'autorisation à ma maman (rigolez pas j'avais encore 17ans). Ce jour là, on s'embrasse. Puis notre histoire s'accèlère très vite. Une histoire passionnée mais aussi semée d'embuches...

Un mois et demi plus tard, on s'installe ensembles, et oui on est allés très vite. Pourtant c'est mon premier amour.

décembre 2001. Nous vivons ensembles depuis un peu plus de 2ans. J'ai eu une intoxication au monoxyde de carbone. J'ai failli y rester. Mon chéri a eu très peur. Il décide de demander ma main à mes parents. Ce jour là, j'ai également arrêté ma pilule. Chaque mois j'espère ce fameux ++++. Je fais des tests négatifs et pourtant les symptomes sont là. Puis en mai le test devient enfin positif. Nous allons devenir parents, nous sommes heureux. Le 29 juin on se marie, je suis enceinte de 2 mois, mais ça ne se voit pas. Nous apprenons en septembre que c'est un garçon, on est un peu deçus mais heureux quand même car tout va bien. Le 7 janvier 2003, notre petit anthony vient au monde par césarienne.

En août 2006, on décide de lui donner un petit frère ou une petite soeur. Début septembre j'arrête donc ma pilule, je sais que je mets un peu de temps avant de tomber enceinte et je décide de ne pas y penser. Fin octobre mes règles ont quelques jours de retard, une amie me conseille de faire un test... +++++. Je ne m'y attendais pas si tot. On est ravis. On a hâte d'être à la 1ère écho. Je suis très sereine. A 11SA, j'ai une mycose. Je décide d'aller à l'hôpital, car je ne veux pas que ça puisse être dangereux pour le bébé. L'externe ne semble pas très doué. Il me fait une écho normale, mais ne voit pas le bébé. Je me souviens que c'était pareil pour anthony, ça me fait rire. Une interne arrive pour l'écho pelvienne. Ses traits sont sérieux, elle parle avec l'externe, lui montre mon bébé, parle de grossesse arrêtée, je ne comprends rien. Je m'en mêle, elle m'explique, que l'embryon ne fait que 3mm, que ma grossesse est soit arrêtée, soit que je ne suis pas à 11sa. Elle me dit de rentrer chez moi et d'attendre 5j avant de refaire une écho de controle. Elle me prévient, qu'il se peut que je fasse une fausse couche avant l'écho... Sad

5 Jours interminables, pendant lesquels, je pleure, je hurle. Je prie également. Je veux y croire pourtant. Le vendredi arrive, je retourne à l'hôpital, la même interne me dit que désormais, l'embryon avait disparu dans l'oeuf, que c'est fini. Je pleure toutes les larmes de mon coeur, je sens que ça l'énerve, elle me dit que c'est banal, 1 tiers des grossesses finissent ainsi... Elle me renvoit chez moi avec du cytotec. J'hésite avant de prendre ses cachets, je voudrais que ceci ne soit qu'un cauchemar. Le 16 décembre, je perds mon bébé. J'ai beaucoup de mal à accepter. Je prends rendez vous chez mon ancien gygy, j'ai besoin de comprendre.

Malheureusement, il me confirme que mon utérus est vide, qu'aucune analyse ne peut être faite, que j'ai perdu mon bébé chez moi et que oui, les fausses couches sont frèquentes. Il nous dit de nous remettre aux essais bébé. Ce qu'on fait, néanmoins, j'ai mon RDC le 17 janvier. Puis plus rien, le 20 février je fais une PDS, je suis de nouveau enceinte, j'ai peur, mais j'ai de l'espoir. Mon gygy à 7sa me fait une écho, il y a bien un embryon, son petit coeur bat. ça me soulage mais j'attends la fin du 1er trimestre pour vraiment me réjouir. A 10sa, j'apprends que c'est une fille, j'ai du mal à y croire. C'est merveilleux. Elle s'appelera Manon. Je finis le 1er trimestre, un poids tombe de mes épaules, je m'épanouis enfin. Je continue à faire des échos mensuelles chez mon gygy, ces rencontres avec ma fille sont merveilleuses. 19SA+4J, nouveau rdv gygy, en arrivant il nous prévient que l'écho sera de mauvaise qualité, la carte graphique a laché. Pas grave lui dis-je. Ce jour là, je le trouve long, je pensais qu'il s'était trompé dans le sexe que finalement, il allait m'annoncer un garçon. Il me dit après de longues minutes que c'est bien une fille mais qu'il ne trouve pas son cervelet. Je dois faire une écho chez un spécialiste assez vite, mais je ne dois pas m'induièter c'est surement du à son appareil.

Lundi 11 juin, je vais voir un de ses confrères, juste à coté du cabinet de mon gygy, j'ai peur, je sens que mon gygy m'a caché la vérité, que c'est grave. L'écho commence, l'échographe est très concentré puis à un moment nous explique qu'il y a un souci au niveau de la colonne, je lui dis que mon gygy voulait juste qu'on contrôle le cervelet, on y vient me dit-il. Puis il m'annonce que notre puce est atteinte d'un spina bifida, je m'effondre, j'en avais déjà entendu parler et je comprenais que c'était grave. Cependant, il essaye d'être rassurant en nous disant que son spina est très bas, qu'il y aura des séquelles physiques mais que ça pourrait aller. Enfin, jusqu'à ce qu'enfin il controle le bip et le cervelet... Là il devient plus grave, nous dit que le spina a entrainé des séquelles au cerveau, que le cervelet est déformé et son bip n'est pas bon. Elle a un syndrome d'arnold chirari II. Il me propose de me mettre en relation avec une neuropédiatre, j'accepte. Je sors de là effondré, je vais voir mon gygy, il regarde les échos et m'annonce que c'est vraiment grave, que je dois rentrer à l'hopital pour l'img, je ne veux pas, je dois rencontrer une neuro pédiatre, on trouvera une solution, je ne peux pas y croire, je suis anéantie...

Deux jours plus tard, je vais à l'hôpital, j'entame les premières démarches pour une éventuelle img. Mon mari, me dit que c'est la meilleure solution, qu'elle vie peut on offrir à notre fille. Mais moi j'attends beaucoup de ce rdv avec la neuropédiatre, j'attends des explications, une solution pour ma puce. Je veux qu'elle vive. Je la sens bouger, je ne peux pas faire une img, je ne peux pas me séparer d'elle.

Sur internet, j'entre en contact avec une maman formidable qui va beaucoup m'aider, c'est elisa, l'admim de ce forum. Elle me parle de son parcours, écoute mes craintes, m'apaise beaucoup. Enfin arrive le rdv avec la neuro pédiatre. Ce RDV confirme toutes mes craintes, il n'y a pas de vraie vie possible pour manon. Le lendemain, j'ai une écho à l'hôpital, ses séquelles cérébrales ont empiré, mais elle bouge parfaitement ses petites jambes. Il me dit que vraiment, il faut que je fasse une img. Elle est prévue pour le 29juin.

Le 27, le jour de l'anniv de ma mère, je me rends à l'hopital, ils me font prendre 3 cachets, puis je rentre chez moi. Je dois revenir le lendemain soir pour être hospitalisée. Je m'en voulais d'avoir pris ces médocs. J'étais pleine de doutes, ma fille pourra t elle me pardonner?
Le jeudi soir arrive très vite. On m'envoie aux urgences gynéco afin qu'on me pose des laminaires car j'ai un utérus cicatriciel, je ne peux pas avoir la même dose de cytotec qu'une maman n'ayant pas eu de césarienne. La pose est douloureuse, mais je tiens bon. L'externe me demande le sexe de mon bébé, je lui dis que c'est une fille. Apparament, elle n'a pas lu mon dossier, ne sait pas que je suis là pour une img. Elle me demande si on a choisi le prénom, je dis oui, manon. Elle trouve joli, mon mari hoche la tête, elle lui demande si le prénom lui déplait. Il a les larmes aux yeux. J'essaye d'être forte, je lui explique que ma puce ne vivra pas, qu'elle est atteinte d'un spina. La jeune fille se sent très mal à l'aise, elle a changé de couleur, j'essaye de la rassurer en lui disant qu'il n'y a pas de mal, que j'apprécie quand quelqu'un a de la reconnaissance pour ma fille. C'était sa première nuit de garde à cette jeune fille, je pense qu'elle n'oubliera jamais. Nous non plus.

Le lendemain matin, vers 8h, on me réveille. On me dit qu'on viendra bientôt me chercher pour me descendre en salle d'accouchement. Je serais dans une salle à l'écart des autres mamans. On prend les affaires de ma puce et c'est parti.
9H, je suis en salle d'accouchement, un quart d'heure plus tard, la péri est posée. J'ai l'impression de sentir ma fille bouger quand je pose les mains sur mon ventre. J'apprendrais plus tard qu'en faite il s'agit de mes contractions, que le coeur de ma puce a du s'arrêter dans la nuit avec les contracitons déclenchées par les laminaires posés la veille. Dire que je n'ai rien senti, aucune contraction, rien. Je croyais encore la sentir bouger, je suis anéantie. Ma tension chute, je suis en dessous de 10.
9H30, on me met les premiers cachets de cytotec, mon chéri est auprès de moi depuis peu. Mon col m'annonce t on est déjà ouvert à un doigt.

Midi, rien n'a bougé. Dans la matinée on est venus me faire l'amio. Ils avaient l'injection pour arrêter le coeur de ma puce. Mais il n'y avait déjà plus de rythme cardiaque comme je l'ai dit plus haut, son coeur s'était arrêté tout seul. A t elle souffert? Je ne le saurais pas.

Je dis à mon chéri de rentrer manger, rien ne bouge, physiquement je ne ressens rien. A part que j'ai froid et que je tremble beaucoup mais je n'ai pas mal. Mon chéri se décide enfin à aller manger. Il me rappelle vers 13h. Je lui dit de ne pas se presser qu'on en est toujours au même point. Prends ton temps reviens vers 15h lui dis je.

14H, la sage femme vient controler comment ça se passe. Mon col est ouvert à 2 doigts, elle peut percer la poche des eaux mais a besoin d'aide, une aide soignante la rejoint, je sens que ça coule entre mes jambes. C'est chaud, la poche est rompue. L'aide soignante me demande si je suis seule, je lui explique que mon mari est parti manger. Qu'il va revenir. Elle reste un peu avec moi, je pleure, elle me tient la main. J'ai si peur, et je m'en veux. Elle doit partir quelqu'un appel. Me voici de nouveau seule.

14H20, je commence à sentir les contractions, elles deviennent fortes. Mais j'attends. 14H45 je sonne la sage femme. Elle vient me controler. Le col est court, apparament, si je comprends bien, complètement effacé. Mon mari n'est pas encore revenu. Mon portable sonne. C'est lui. La sage femme dit qu'il faut qu'il arrive au plus vite. C'est pour bientot.

15h, il arrive pile à l'heure. Les contractions sont proches et douloureuses mais je tiens le coup. Ma tension chute à 8, on vient me faire une injection. On m'avait apporté une couverture avant, mais je ne sais plus à quel moment. Les tremblements cessent.

Je sens que ça appuye sur le col, j'ai mal, mais je refuse qu'il appele la sage femme. Je peux encore tenir. 15H20, cette même sensation mais la douleur est plus forte, mon chéri appele la sage femme qui arrive aussitot. C'est pour maintenant, elle a juste le temps de se préparer, je pousse fort, mon chéri me tient la main d'un coté, l'aide soignante me tient l'autre main. Encore un effort, et là je m'effondre, c'est fini, je sens son petit corps chaud entre mes cuisses. Ils l'emmène. Mon chéri m'avait dit qu'il ne voulait pas la voir, je lui propose de sortir car moi je veux la voir. Il me dit avoir changé d'avis. Il veut rester avec moi. Mon placenta ne veut pas sortir, un interne est là, une dame s'excuse car elle va appuyer sur mon ventre afin de faire sortir mon placenta. Sinon faudra mettre la main dans mon utérus pour le sortir. Je suis sous péri, elle a beau appuyer ça ne fait pas mal. D'un coup un tas de sang s'éparpille dans la pièce, mon placenta est sorti.

Manon arrive envellopée dans sa petite couverture jaune. On l'a trouve si belle. On nous apprend qu'elle mesure 26cm pour 400g. On a l'impression qu'elle dort. On nous laisse un peu seuls. La sage femme revient quelques minutes plus tard, nous propose de faire une photo, on dit oui. Elle n'arrive pas à nous la montrer, c'est l'appareil de l'hopital, elle ne sait pas bien s'en servir. Je demande à ce qu'on aille dans ma chambre chercher le mien. Normalement dans cet hopital c'est interdit mais elle accepte. Quelques minutes plus tard, j'ai mon appareil, on prend peu de photos, puis je demande à ce qu'on l'habille. Mon chéri a vu son spina mais pas moi car il me l'a déconseillé.

Manon revient dans son petit ensemble rose. Toujours aussi belle. Ma mère est dans la salle d'attente, je demande si elle peut rentrer, on part la chercher. Dès qu'elle arrive elle me demande comment je vais. Puis me prend un peu ma fille. Elle l'embrasse, je la vois pleurer. Elle ne s'atendait pas à ce que ma puce soit si jolie, si bien formée. L'aide soignante revient me demander si tout va bien, je dis oui, mais je sens que je perds du sang. On me dit que c'est normal, que la sage femme va venir mais elle décide de controler. Je fais une hémorragie, ma mère s'en va avec manon dans les bras. Ils me mettent un produit par perf, pour diminuer les saignements. Elle me nettoie car il y a du sang partout, ça coule par terre. Enfin, ma mère revient avec notre fille. Je la reprends. Je vois que l'heure tourne , je sais qu'il va falloir la laisser s'en aller mais je veux pas. J'essaye de me contenir, de me raisonner, d'autant plus que ma mère est présente. On demande à ma mère de sortir. C'est bientot l'heure, nous devons faire nos adieux à notre fille. C'est un moment horrible. Mais on sait qu'on a pas le choix. Les larmes coulent beaucoup tant pour mon mari que pour moi. Je la vois partir, je sais que je ne la reverrai plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
carina
Je prend mes marques...
Je prend mes marques...


Féminin
Nombre de messages : 53
Age : 36
Localisation : val d'oise
Emploi : apprentie comptable
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: mon histoire   Lun 16 Juil - 19:23

SUITE

On dit à mon chéri que le brancardier va me monter dans ma chambre. On l'invite à quitter le service et à m'attendre directement là bas. Le brancardier arrive, je pleure, il me dit que c'est mieux ainsi, mais qu'est ce qu'il en sait, je veux qu'il se taise. La sage femme ainsi que l'aide soignante me disent au revoir, elles me disent que j'ai été très courageuse. Je me sens vide, anéantie. J'essaye de faire bonne figure pour mon mari, car je sais qu'il souffre, il c'était tellement blindé, et maintenant il craque. Il part chercher notre fils pour qu'il nous apporte un peu de réconfort. Le lendemain, je décide d'aller à la morgue voir ma fille, elle me manque de trop. Mon chéri ne veut pas rentrer avec moi, il reste dehors, il a peur qu'elle ait changé, qu'elle ait noirci, d'avoir une mauvaise image. J'y vais seule. Et là je la vois, toujours aussi belle. Je sors, je le dis à mon chéri de ne pas avoir peur. Il refuse d'entrer. Puis 5m après la porte s'ouvre c'est lui. Il vient à coté de moi, me réconforter car je pleure. Il me confirme qu'elle n'a pas changé, si ce n'est qu'elle est gelée.
Je commence à me sentir mal, je m'allonge par terre, ça tourne. J'attends un peu pour me relever. Je dis un dernier adieu à ma puce et nous sortons. Je m'assois à l'accueil de la chambre funéraire afin de demander des adresses de pompes funèbres, je me sens mal, ça tourne, on me propose un verre d'eau et un sucre j'accepte mais trop tard, je ne vois plus rien. J'ai eu des convulsions et j'ai beaucoup vomi. Je me réveille, on me prévient que les secours arrivent, je sens le vomi, c'est atroce. On me prend la tension 8.5 c'est pas fameux. Je devais sortir, mais on va me garder encore une journée. Je retourne dans ma chambre en brancard. Je suis faible et fatiguée. Mais je sors dès le lendemain.

Voilà, déjà 2.5 semaines que ma puce est partie. Elle me manque tant. Il y a une semaine c'était ses obsèques. J'ai du mal à accepter que jamais plus je la reverrai. Dans mon malheur, j'ai la chance d'avoir mon petit garçon qui m'apporte du réconfort ainsi que quelques amis et surtout aussi elisa.

Merci pour celles qui me liront. Bisous à toutes et tendres pensées à nos petits anges partis trop tot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mon histoire   Lun 16 Juil - 19:48

c'est toujours tres dur de lire vos histoire on revie la notre a chaque fois mais la on s'appercois qu'on est pas tout seul a vivre des moment tres difficile je te fait plein de bisous et tendre pensee a manon qui et parti trop vite rejoindre ma puce



gina maman d'elyzea nee sans vie le 11 avril 2007 a 21h55
Revenir en haut Aller en bas
carina
Je prend mes marques...
Je prend mes marques...


Féminin
Nombre de messages : 53
Age : 36
Localisation : val d'oise
Emploi : apprentie comptable
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: mon histoire   Lun 16 Juil - 21:36

oui, ils partent si tot, c'est si injuste, on a tant d'amour à leur donner, alors pourquoi nous? Tant d'enfants malheureux, abandonnés et indésirés.

Enfin, j'ai beau essayer de me faire une raison ça reste difficile à accepter.

Gros bisous à toi et ton ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cecile2603
Les anciens
Les anciens
avatar

Féminin
Nombre de messages : 856
Age : 33
Localisation : paris 12 eme
Emploi : preparatrice en pharmacie
Loisirs : ma famille ,la cuisine ,les ballades
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: mon histoire   Lun 16 Juil - 23:24

coucou la miss ton histoire est tres triste aussi c dingue g l'impression ke c moi ki parle on a vecu la meme chose sauf que moi je nai pas eu le courage de voir mon petit coeur enzo je ne pouvais pas deja g t decomposer je prefere attendre un peu avant de le voir je ne di pas ke ca ira mieux mais bon la c trop frais encore pour apres chacun son point de vu mais en ce moment ce ki est tres dure c de l'imaginer kan il est sorti de moi g eu l'impression kil etais grand g tout senti ca me fais tellement mal d(y repenser mais je sais ke je serai bientot prete a le voir mais jespere ne jamais regreter de ne pas avoir fais comme toi rien ke pour le serrer dans mes bras en faite je ne sais pas trop mais de la facon dont tu en parle ca me tracasse un peu
je tembrasse fort ainsi que ton petit ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cecileetcesamours.skyrock.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mon histoire   Mar 17 Juil - 1:10

tu as eu beaucoup de courage !! même si c'est difficile cette décision , vous l'avez prise par amour pour votre fille! de là haut elle veille sur vous et vous en est reconnaissante !

je t'embrasse bien fort ainsi que manon
Revenir en haut Aller en bas
angelique
Les anciens
Les anciens
avatar

Féminin
Nombre de messages : 416
Age : 33
Localisation : belgique
Emploi : sans (mere au foyer)
Loisirs : faire les magazin
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: mon histoire   Mar 17 Juil - 1:19

salut a toi je vien de lire ton histoire et sa ma fait tres male moi aussi je m en veut encore et encore pour se que j ai du faire mes je c que j ai bien fait car moi aussi j ai panssee a ma fille tout comme toi tu as panssee a son bonheur moi quant je suis rentree a l hopital je nee meme pas osse lui prendre des vetement pour l abillier car j avais peur que les infirmiere me juge mes j ai ete etonner de leur gentilliese une infirmiere lui a mis une petit brassiere a ma fille et la abillier elle etai vraiment magnifique ;;;;;;;;;;
tu as pris la bonne dessision meme si ses dure meme si sa fait male tu as pansse a ta fille

bon courage a toi et si tu as besoin de parler nous somme toute ici pour sella


angelique maman de delphine nee le 02maie2007 sans vie pour couse de trisomie 21 je t aime mon ange et tu me manque de jour en jour


Dernière édition par le Lun 23 Juil - 0:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 878
Age : 32
Localisation : Dolomieu, isère
Emploi : Aide soignante
Date d'inscription : 25/06/2007

MessageSujet: Re: mon histoire   Mar 17 Juil - 10:26

Ma cherie,
Même si je connais deja ton histoire, de la relire dans les details m'a fait bcp de mal, se sont des experience telement douleureuses...
La vie est bien cruelle...
Gros bisous ma belle

_________________
Elisa, maman en deuil de notre petit axel né sans vie le 3 Mai 2007 et maman de son petit frere Ylan, né le 3 avril 2008




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parentsendeuil.asianfreeforum.com
chouchou
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mon histoire   Mar 17 Juil - 10:47

ton histoire se rapproche enormement a la mienne, on devrait pas avoir a vivre tout ca!!! La vie est injuste!!!
pleins de courage ma belle, tu verra on l aura notre revanche
Revenir en haut Aller en bas
zandathrax
Nouveau venu
Nouveau venu


Masculin
Nombre de messages : 39
Age : 37
Localisation : Belgique
Emploi : employé
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: mon histoire   Mar 17 Juil - 20:00

oui la vie est si injuste avec les enfants et les gens qui sont bien, quand on voit les "barakis" en avoir et eux qui s'en foutent, ça me répugne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zandathrax.skyblog.com
carina
Je prend mes marques...
Je prend mes marques...


Féminin
Nombre de messages : 53
Age : 36
Localisation : val d'oise
Emploi : apprentie comptable
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: mon histoire   Mar 17 Juil - 22:26

certaines de nos histoires se ressemblent beaucoup effectivement. Ce qui nous unit toutes, c'est le chagrin de cette perte. D'avoir un ange qui nous manque mais dont on sait qu'il veille sur nous.

Aujourd'hui, nous sommes allés régler les pompes funébres, j'ai croisé une amie à qui j'ai raconté mon histoire, après ma fausse couche, je n'avais pas trop dévoilé cette nouvelle grossesse. J'avais peur au fond de moi. Ma puce me manque tant.

Vous êtes toutes des mamans formidables. Merci pour votre soutien.

Tendres pensées à nos anges partis trop tot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chouchou
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mon histoire   Mer 18 Juil - 0:37

Faut qu on se serre les coudes c est tres important, bisous a vous toutes
Revenir en haut Aller en bas
cecile2603
Les anciens
Les anciens
avatar

Féminin
Nombre de messages : 856
Age : 33
Localisation : paris 12 eme
Emploi : preparatrice en pharmacie
Loisirs : ma famille ,la cuisine ,les ballades
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: mon histoire   Mer 18 Juil - 8:36

bonjour carina
moi aussi je n'ai pas raconter a tout le monde ce qu'il m'arrivait
le pire c'est que cela m'a eloigner de ma meilleure amie en faite quand je suis tomber enceinte de mon ange enzo ma meilleure amie etais partie faire ces etudes au etat uni total je lui racontai tous par mal mais quand j'ai appris la mauvaise nouvelle je n'ai pas eu trop le courage de tout lui raconter alors j'ai zapper un peu ensuite en faite elle est revenu deux semaine avant que je rentre a l'hopital alors je lui ai raconter un peu par telephone et ce qu'il s'est passer c que j'ai senti aucun soutien de sa part comme ci ce qu'il m'arrivai n'etais pas grave a ces yeux la j'ai senti de l'immaturité dans ces paroles ca m'a fais tellment mal que depuis je ne l'ai toujours pas revu jamais j'auais cru penser un jour cela d'elle
enfin moi je me dis j'ai d'autre choses a penser que des betisses pareil

grosse bises
cecile et son ange enzo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cecileetcesamours.skyrock.com/
Elisa
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 878
Age : 32
Localisation : Dolomieu, isère
Emploi : Aide soignante
Date d'inscription : 25/06/2007

MessageSujet: Re: mon histoire   Mer 18 Juil - 11:10

Alors il est vrai que dans se genre de situation, on se rend vraiment compte de qui sont nos vrai amis...
Moi j'ai fait un grand tri dans mon entourage et je me suis vraiment rendue compte sur qui je pouvais compter, hélas il fo des drames pour ouvrir les yeux sur certaines personnes...

_________________
Elisa, maman en deuil de notre petit axel né sans vie le 3 Mai 2007 et maman de son petit frere Ylan, né le 3 avril 2008




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parentsendeuil.asianfreeforum.com
Monangeanais
Les anciens
Les anciens
avatar

Féminin
Nombre de messages : 925
Age : 39
Localisation : Belgique
Emploi : Femme au foyer
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: mon histoire   Mer 18 Juil - 12:31

JE viens de lire ton histoire et elle m as fait pleurer.
Je suis sincerement désolée et je te souhaite beaucoup de courage pour la suite et je suis sure que ta fille es fier d'avoir une maman et un papa aussi courageux que vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mamange-maman.skyrock.com/
kalankoe
Nouveau venu
Nouveau venu
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: mon histoire   Mer 18 Juil - 14:51

Tout ce que vous vivez est tellement injuste,je ne sais pas où vous trouvez la force de continuer.
Je vous admire toutes vous êtes si courageuses et dignes.
Enormes bisous et tendres pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cecile2603
Les anciens
Les anciens
avatar

Féminin
Nombre de messages : 856
Age : 33
Localisation : paris 12 eme
Emploi : preparatrice en pharmacie
Loisirs : ma famille ,la cuisine ,les ballades
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: mon histoire   Mer 18 Juil - 15:01

merci beaucoup kalankoe de ton soutien mais tu sais la force que l'on a elle est vraiment pour nos petits anges ils se sont quand meme batu pour arriver jusqu'a dans nos ventre alors a nous de nous battre et de ne jamais les oublier
gros bisous

cecile mamange du petit enzo envoler le 5 juillet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cecileetcesamours.skyrock.com/
Loriana
Je prend mes marques...
Je prend mes marques...
avatar

Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: mon histoire   Mer 18 Juil - 15:37

Pas de mots......
Enormes pensées à toi et ton ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rothilosaax.spaces.live.com/
carina
Je prend mes marques...
Je prend mes marques...


Féminin
Nombre de messages : 53
Age : 36
Localisation : val d'oise
Emploi : apprentie comptable
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: mon histoire   Mer 18 Juil - 20:43

Pas facile de continuer parfois sans nos anges. La veille des obsèques, j'ai avalé des médocs à mon mari. J'avais envie de partir rejoindre ma fille. En réalité, je ne voulais pas vraiment mourir. J'ai mon fils, il ne faut pas que j'oublie qu'il a besoin de moi. Mais la situation n'est pas facile. Et parfois on doute de là ou est notre place ici ou là haut avec nos anges?

Puis comme tu dis cécile, cela nous permet de voir qui sont nos vrais amis. Certains, c'est même la plupart ne comprennent pas notre chagrin, il s'agit pas encore d'un bébé, mais d'un foetus. La technologie a progressé, et on en bénéficie. Cela nous évite un enfant handicapé... Voilà, les dires des uns. D'autres nous disent qu'on est jeunes et qu'on peut en faire d'autres... Facile à dire quand on pas vécu cela.

Un enfant, cela ne se remplace pas. Au moins ici, on est comprises, on a tous la même peine, on a toutes perdu un enfant. La vie est vraiment cruelle parfois.

Carina et son ange manon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loriana
Je prend mes marques...
Je prend mes marques...
avatar

Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: mon histoire   Mer 18 Juil - 21:24

Lorsque Loriana était très malade ( vers la fin ), un jour mon mari m'a trouvé sur le balcon, assise sur le rebord.......je voulais sauter, tellement je n'en pouvais plus et que je ne voulais plus voir ma fille souffrir.

Mais comme tu dis, on a d'autres enfants et eux ne méritent pas de perdre un de leur parents. Déjà la perte de leur soeur a été difficile pour les miens, surtout Axel qui n'avait que 18 mois d'écart avec Loriana.

Courage !!
Biz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rothilosaax.spaces.live.com/
Elisa
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 878
Age : 32
Localisation : Dolomieu, isère
Emploi : Aide soignante
Date d'inscription : 25/06/2007

MessageSujet: Re: mon histoire   Mer 18 Juil - 21:55

C est sure que dans ces moments la, l'idée de partir rejoindre notre enfants est présente.
Moi je n'es helas pas encore d'enfant, mais j'ai penser a mon cheri, a ma famille, a ma meilleure amie qui m' a telement aider, et puis a mon papa qui, je sais, ne supporterait pas de me voir partir et qui mettrai lui aussi fin a ces jours si je n'etais plus la...
Alors, j'ai essayer de penser a tout ca, a notre avenir, je n'est que 22 ans et j'ai encore j'espere de belle choses devant moi...

Carina, c est vrai se que tu dit, les gents ne comprenne pas forcement notre douleure et parle souvent de 'fetus"
Je ne supporte pas se mot!!!
Un bébé a therme est aussi un foetus, mais un foetus c est un bébé et rien d'autre!!!
Sur le rapport du généticien, il y a ecrit "examen externe d'un foetus de 24 semaine"
Ca m'a retourné le coeur, je ne supporte pas cette apelation!!!!

Gros bisous les filles et une douce pensé a nos anges...

_________________
Elisa, maman en deuil de notre petit axel né sans vie le 3 Mai 2007 et maman de son petit frere Ylan, né le 3 avril 2008




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parentsendeuil.asianfreeforum.com
carina
Je prend mes marques...
Je prend mes marques...


Féminin
Nombre de messages : 53
Age : 36
Localisation : val d'oise
Emploi : apprentie comptable
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: mon histoire   Jeu 19 Juil - 0:10

oui, cette appélation me révolte aussi. Ce sont des bébés. Nos bébés, nos anges.

Vous avez raison les filles, nous avons notre douleur, un deuil à faire. Cela est assez difficile d'avoir déjà perdu quelqu'un sans qu'on vienne alourdir la liste des disparus et la souffrance de nos proches.

En tout cas pour loriana, elle était vraiment belle. Je sais que l'on souffre de la perte de son enfant quel que soit le stade de notre grossesse, mais là c'est vrai que pour le coup, je n'imagine pas ta souffrance. La mienne me semble déjà tellement lourde à porter. C'est injuste ce qui est arrivé à loriana, ces foutues maladies ne devraient pas atteindre des petits êtres innocents. Petite parenthèse, tes petits garçons semblent adorables, ils sont vraiment mignons.

Bisous à toutes, tendres pensées à nos anges qui continuent de veiller sur nous.

à plus tard elisa ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christel
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mon histoire   Jeu 19 Juil - 0:12

je viens de lire ton histoire et fur a mesure que je la lisait je revivais en meme temps ce que j ai vecu mais a travers toi a travers on histoire qui me met la chair de poule car c'est mon histoire mais en salle d accouchement.je sais a quel point c'est dur d attendre et de faire croire qu on est forte pour les autres mais sache une chose un jour au l autre tu va peter c'est ce qui m arrive donc si ta besoin de pleurer fait le si tu veux en parlez fait le mais ne te referme pas sur toi meme ou ce que peuvent penser les gens autour de nous.moi pour voir mon fils j etais seul j ai pas oser le prendre dans mes bras et aujourd hui je le regrette.mais je viens d apprendre en lisant les message des filles que des photos existe donc demain je vais y allez pour demander de pouvoir en avoir une car j ai rdv apres avec ma spy donc je pourrais me lacher devant elle et je ferais comme je fais depuis plus d un an jouer ma fiere devant des gens qui pense que tout va bien et que l image que je laisse apparaitre veux faire croire sa mais au fond de moi j ai qu une envie c'est exploser une bonne fois pour toute.
je te dit courage ma belle et si tu veux parlez on est toute la.

christelle la maman de christopher qui nous a quitter trop tot
Revenir en haut Aller en bas
carina
Je prend mes marques...
Je prend mes marques...


Féminin
Nombre de messages : 53
Age : 36
Localisation : val d'oise
Emploi : apprentie comptable
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: mon histoire   Jeu 19 Juil - 0:29

oui, c'est tout à fait ça. On se croit fortes, c'est l'image qu'on donne. Je me sens forte, mais j'ai peur de craquer. Et je sais que ce serait normal.

Tu as le droit de récupérer toutes les photos prises de ton ange. C'est ce qu'on m'a dit à l'hopital, d'appeler quand je voudrais les récupérer et je ne vais pas tarder à le faire. J'en ai quelques unes prises par mon mari, mais je veux récupérer celles de l'hopital également, il y a des photos de nous 3.

Tu dis avoir été seule avec ton fils, puis je te demander pourquoi? Ton chéri n'a pas osé le voir? Ce sont des situations vraiment compliquées et on ne sait pas comment réagir, on fait au mieux, et nos anges le savent.

En tout cas, je pense que je vais appeler la psy de l'hopital, je crois que ça me fera du bien.

BIZ

carina et son petit ange manon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cecile2603
Les anciens
Les anciens
avatar

Féminin
Nombre de messages : 856
Age : 33
Localisation : paris 12 eme
Emploi : preparatrice en pharmacie
Loisirs : ma famille ,la cuisine ,les ballades
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: mon histoire   Jeu 19 Juil - 8:34

coucou carina
tu as raison je te conseille d'aller voir la psy de l'hopital ca va te faire le plus grand bien moi je la voit toute les semaine depuis que mon ange nous a quitter et je te jure quand je rentre je ma sene lourde et des que je sors je me sens plus legere comme apaisé

c sure que le therme foetus est tres mal employer par certaine personne mais moi dem*puis kelke temps ce ki me blesse c kan les proche me rabache tout le temps "heureusement que les medecins se sont rendu compte sinon tu aurai vecu avec un enfants trisomique a vie ca aurai ete encore plus dure pour vous"
je sais que ca n'est pas mechant mais je ne veux plus entendre ca
gros bious et courage a toutes

cecile mamange du petit enzo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cecileetcesamours.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: mon histoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
mon histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Histoire : la Préhistoire (semaine 1)
» CRPE 2010 : programme d'histoire-géo
» Des soucis en HISTOIRE-GEO-INSTRUCTION CIVIQUE ET MORALE ??? c'est ici !
» mémo sujets histoire geo
» Base 60 (histoire des mathémtatique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mourir avant de naître, avant de grandir, avant de vieillir... :: Notre histoire, votre histoire... Venez toimoigner... :: Interruption medicale de grossesse-
Sauter vers: